LA SEMAINE SOCIALE WALLONIE-BRUXELLES

C’est le nom générique des deux journées d’étude annuelles du MOC qui se tiennent en avril. C’est un moment privilégié de formation, d’analyse et d’échanges. Y viennent celles et ceux qui militent et travaillent dans les organisations composant le Mouvement ou proches, leurs sympathisant.es, et aussi les personnes que le thème abordé intéresse, actives dans les domaines culturels et sociaux ou aux études. La Semaine sociale Wallonie-Bruxelles est organisée par le CIEP et la FTU, deux services du MOC.

UN PEU D’HISTOIRE

Les Semaines sociales ont une longue Histoire derrière elles ! Créées en 1908, elles ont d’abord porté le nom de “Semaines syndicales”. C’est en 1926 que la dénomination a été changée en “Semaines sociales”. Un article de Marie-Thérèse Coenen, historienne au Centre d’Animation et de Recherche en Histoire Ouvrière et Populaire – CARHOP retrace les origines du dispositif, principalement jusqu’à la première guerre mondiale. Pour lire l’article, c’est ici.

Pour savoir quels ont été ses différents noms et quels thèmes ont été abordés, depuis ses origines jusqu’en 2004, c’est ici !

Et en cliquant ici vous trouverez l’intégralité des travaux des Semaines sociales depuis 2005 inclus.

LES ORGANISATEURS

En Belgique francophone et germanophone, le Mouvement ouvrier chrétien (MOC) organise l’action conjointe, commune et collective de cinq organisations sociales qui trouvent leur origine dans l’histoire ouvrière chrétienne : la Confédération des syndicats chrétiens (CSC) ; la Mutualité chrétienne (MC) ; Vie Féminine (VF) ; les Equipes Populaires (EP) ; les Jeunes Organisés et combatifs (JOC).  Le MOC affirme avec force un message d’ouverture et de pluralisme. Beweging.net est son homologue en Flandre 

Le CIEP – le Centre d’Information et d’Education Populaire du MOC, développe des actions d’éducation permanente. Il est notamment l’organisateur de l’ISCO, Institut Supérieur de Culture Ouvrière et du BAGIC, Brevet d’aptitude à la coordination de projets d’organismes culturels et socioculturels.

La FTU – L’Association pour une Fondation Travail-Université a été créée pour établir un lien entre le monde du travail et celui de l’université.  C’est aussi un espace d’analyse, d’évaluation et de prospection pour et à partir de l’action collective développée par le MOC. Association d’éducation permanente, elle édite des analyses et des études, et mène des recherches avec la Chaire Travail-Université pour partenaire privilégié.

LES PARTENAIRES

La revue Politique porte un projet d’animation démocratique qui se manifeste de diverses façons : par l’imprimé, sur la toile, par des rencontres publiques. Mais ce projet est sous-tendu par un engagement politique. Les balises qui suivent cadrent cet engagement. Elles définissent un périmètre large dans lequel s’inscrivent ceux et celles qui souhaitent s’y associer. La revue Politique est partenaire de la Semaine sociale pour l’édition des Actes.

Radio27 est une radio libre et alternative et pluraliste. Elle veut : susciter le débat sur la « chose publique » dans toutes ses dimensions ; susciter l’intérêt parce que l’on entend une parole originale différente de ce qu’on entend dans les médias commerciaux ou dans les émissions concédées ; permettre l’expression d’une pluralité de points de vue sans tabou mais pas sans un traitement critique. Elle a aussi pour but de mettre en évidence les initiatives collectives, citoyennes et concrètes, privilégier un ancrage local dans une dimension globale.

LES ORGANISATIONS CONSTITUTIVES DU MOC

La CSC – la Confédération des syndicats chrétiens regroupe des ouvriers, employés et cadres marchand et non-marchand, des entreprises privées et du secteur public. La CSC a toujours fondé son action sur des valeurs essentielles : la solidarité et la défense des intérêts individuels et collectifs de la personne, tout en répondant aux mutations de l’économie et de la société.

La MC – Mutualité chrétienne participe à la construction de la politique en matière de santé, comme co-gestionnaire de l’assurance-maladie et en tant que mouvement social. Aux côtés de ses membres, elle s’engage pour la santé et le bien-être de tous. La solidarité constitue se plus solide fondement.

VF – Vie Féminine – Mouvement féministe d’action interculturelle et sociale, Vie Féminine rassemble des femmes de cultures et d’âges différents autour de valeurs d’égalité, de justice sociale, de solidarité et de démocratie.

Les EP – Equipes populaires forment un mouvement de citoyens actifs. Elles organisent des groupes d’action locale ou de réflexion. A travers des projets spécifiques, les Equipes visent à susciter une « éveil citoyen » et à créer les conditions d’un « mieux vivre ensemble ».

Les JOC  – Jeunes Organisés et Combatifs sont une organisation de jeunesse qui agit pour que chaque jeune trouve sa place dans la société et dans la vie. Comme mouvements d’actions, elles proposent aux jeunes de milieux populaires des espaces pour se rencontrer, s’exprimer et agir ensemble pour changer leur réalité.